lundi 14 mai 2012

L’irrésistible essor du métier de cuisinier



Jadis, au métier de cuistot collait une image graisseuse. Travailler aujourd’hui derrière un piano, c’est hype et tendance !! Le gagnant de Top Chef 2012, Jean Imbert, le mentionnait dans la finale. Lorsqu’il avait commencé le métier, son entourage avait fait des remarques quant à son choix professionnel. Alors qu’à ce jour, être chef, c’est être une star.

Une véritable révolution culinaire a eu lieu et le phénomène continue à prendre de l’ampleur. Dans le secteur, les effectifs salariés ont augmentés de plus de 30% au cours de la dernière décennie.

Métier vedette de la restauration, pourquoi un tel essor ? Plusieurs éléments ont contribué à redorer le blason-tablier du cuisinier. Premièrement, le métier est souvent associé à la cuisine gastronomique, avec ses grands chefs étoilés et le succès médiatique des guides et étoiles Michelin.

Egalement, un grand retour aux sources s’opère en Europe. La notion artisanale et artistique du métier deviennent une valeur forte, ce qui attire des jeunes passionnés.

Dernièrement, la large médiatisation de la profession, l’a totalement transformé et grimper en popularité. Sur le devant de la scène, entre les émissions de télévisions, les festivals gastronomiques, les films, les produits estampillés à leur nom, être cuisinier fait rêver.

Il y a bien eu des cuisiniers célèbres avant cela. Le quatorzième siècle a vu naître l’art de la cuisine et des cuisiniers. Sous Louis XIV, l’importance des cuisiniers grandit. Ensuite au XIX siècle, l’aristocratie européenne rêvait devant les plats élaborés d’Antonin Carême.  Ensuite, quand survint la Révolution, la science culinaire était portée très haut. Pour revenir au XXIème siècle, les premières émissions culinaires faisaient leur apparition sur le petit écran, avec notamment Jean-Luc Petitrenaud et Maïté.

La célébrité a donc largement révolutionné le métier de cuisinier et sans doute, a fait naître de véritables élans gourmands aux amateurs et a contribué à modifier le regard que nous portons sur la nourriture. "De vastes pans de la population achètent le fromage fermier sur le marché, rêvent d'acheter tel ou tel robot culinaire ou tiennent un blog sur leur dernière dégustation au restaurant". Alors, phénomène de mode ou est-ce que l’homo sapiens de demain sera gourmet ? Dans le plus grand respect du travail artisanal et de notre futur alimentaire, je l’espère de tout cœur.

En vous souhaitant une excellente journée gourmande


Sources: courrier international, le figaro magazine, wikipedia, france pittoresque  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Messages les plus consultés